RECHERCHE RAPIDE

Le Centre-du-Québec au premier rang de la restauration

Selon l’indice ARQ (Association des restaurateurs du Québec), le Centre-du-Québec affiche les meilleurs résultats en restauration pour 2016 avec un taux de croissance brut de 9 %. Le Centre-du-Québec fait mieux que la Mauricie 3,5 %, la Côte-Nord avec 2,9 % et la métropole avec 2,6 %. Toutes les autres régions du Québec ont connu une augmentation de leurs ventes brutes d’au moins 3 %. En moyenne, la croissance des ventes brutes a atteint 5,3 % pour l’ensemble du Québec, selon l’indice ARQ. Pour la première fois, les ventes totales de toute l’industrie ont dépassé les 12 milliards de dollars selon Statistique Canada. Drummondville n’est pas étrangère à ces résultats. En effet, avec une offre qui s’est diversifiée dans les quatre dernières années et avec un équilibre entre la restauration à service complet et à service restreint (fast food), Drummondville se démarque de par sa situation géographique et par son dynamisme commercial.

Le saviez-vous?

Au cours d’une semaine typique, combien de fois les Québécois mangent-ils dans un restaurant ou commandent-ils un repas pour emporter (excluant les régions de Montréal et Québec)?
Tous les jours ou presque

2 %

Quelques fois par semaine (2 à 4 fois)

21 %

Environ une fois par semaine

41 %

Moins qu’une fois par semaine

29 %

Jamais

7 %


Qu’est-ce que l’indice ARQ?

L’indice ARQ est constitué des données de transactions enregistrées par carte de débit et crédit par les terminaux de points de vente d’un échantillon par région oscillant entre 30 et 50 restaurateurs avec service aux tables membres de l’ARQ. La croissance des recettes est obtenue à partir des variations des recettes pour une période déterminée (douze mois ou trimestre) de chaque établissement. Source : ARQ