RECHERCHE RAPIDE

Le secteur commercial Centre-Ville pour ses commerces spécialisés, ses activités et l’accueil de ses commerçants : la SDED dévoile les résultats de son enquête

Du 21 mai au 7 juin 2019, la Société de développement économique de Drummondville (SDED), par le biais des ressources de son secteur « Développement – commerce et services », dévoile les résultats de l’enquête menée auprès de la clientèle du secteur centre-ville.

Depuis 2005, chaque année, une enquête est réalisée auprès de la clientèle des différents secteurs commerciaux de Drummondville afin de dresser le portrait du comportement d’achat, ainsi que des perceptions des usagers qui y circulent. Ces différentes enquêtes permettent notamment l’analyse et l’évaluation du potentiel de développement des secteurs commerciaux de Drummondville. La dernière enquête dans ce même secteur avait été effectuée en 2014.

Pour M. Martin Dupont, directeur général de la SDED : « Ce type d’enquête est très précieux dans les efforts d’accompagnement des promoteurs qui désirent s’implanter à Drummondville ou lors des campagnes de recrutement de nouveaux commerces. Les données recueillies permettent d’identifier les possibilités d’affaires pour les promoteurs. Ce rôle de soutien aux commerces de détail est primordial et enrichit les synergies avec les autres secteurs de la SDED. Le tout nous permet une meilleure performance de la planification du territoire et du développement économique pour notre milieu. »

Secteur commercial centre-ville

Qualifié de « desserte régionale » selon la Charte de développement commercial[1], le secteur centre-ville se distingue par sa mixité commerciale. Son offre diversifiée et spécialisée caractérise ce secteur, composé de 596 commerces et d’un nombre négligeable (6 %) de locaux vacants[2].

Profil des répondants

L’enquête a été réalisée auprès de 572 répondants. Les enquêteurs étaient positionnés aux entrées principales des commerces suivants : Magasin CPC, IGA extra Marché Clément des Forges, Boutique du Danseur, Postes Canada, Pharmacie Uniprix et Café Morgane. Alors que 93 % des répondants provenaient de la MRC de Drummond, 85 % habitaient à Drummondville, alors que 3 % étaient issus de Saint-Germain-de-Grantham et 7 % des municipalités environnantes.

Comportements d’achat des répondants

Selon l’enquête, 34 % des répondants identifient le secteur commercial centre-ville comme leur principale destination de consommation. Le secteur est un incontournable pour la restauration (64 %), l’alimentation (53 %) et la pharmacie (39 %).

Au niveau des dépenses de consommation, nous remarquons un changement notable quant à la répartition des dépenses par rapport à l’enquête de 2014. En effet, les répondants dépensent davantage par visite. Ainsi, les dépenses de 10 $ et moins représentent 6 % contrairement à 38 % en 2014. Soulignons également que les achats de 50 $ et plus représentent 59 % des dépenses de consommation comparativement à 26 % en 2014.

Perception à l’égard du secteur commercial centre-ville

La proximité (46 %) et l’ambiance (40 %) constituent les deux principaux facteurs de fréquentation du secteur commercial centre-ville répondants. Dans de plus faibles proportions, les autres aspects considérés positivement par les répondants sont la diversité (35 %), l’accueil (20 %) et le rapport qualité/prix (16 %).

Stationnements et implantation de nouveaux commerces

Au chapitre des éléments à améliorer, les répondants ont souligné majoritairement les stationnements (51 %). Situation relativement similaire à l’enquête de 2014, où 53 % répondants jugeaient l’amélioration des stationnements comme pertinente. L’implantation de nouveaux commerces a été identifié par 30 % des répondants comme étant un aspect à améliorer pour le secteur. Par ordre d’importance, les types de commerces à implanter sont : les vêtements pour femmes (22 %), les magasins de type alimentation biologique, salle de conditionnement physique et alimentation spécialisée (21 %), les chaussures (15 %), les vêtements pour hommes et enfants, ainsi que l’alimentation (13 %). 154 répondants considèrent que l’offre commercial est à leur satisfaction.

Le centre-ville est un pôle très achalandé. Le débit hebdomadaire moyen de certaines intersections stratégiques enregistrées dépasse, à l’occasion, un volume de 35 000 véhicules en direction nord et sud[3]. Ce secteur commercial est le deuxième choix de destination d’achat pour 34 % des consommateurs. La demande de nouveaux commerces démontre le potentiel de vitalité du secteur et l’offre bonifiée en restaurants fait de ce secteur, entre autres, un lieu de destination. 

« Le centre-ville amorce présentement un renouveau majeur avec son offre diversifiée en matière de restauration (38) et de divertissement (19), attirant une clientèle croissante dans le secteur. Plusieurs commerces de biens courants pourraient être tentés de s’y établir afin de profiter de l’affluence des visiteurs », souligne Mme Maryse Fredette, directrice du secteur Développement commerce et services – SDED.

Au cours des prochaines années, le secteur Développement commerce et services de la SDED travaillera au maintien de l’offre commerciale et à maximiser l’implantation de commerces de biens courants et semi-courants.

Consultez l’enquête complète en cliquant ici

[1] Commerce Drummond, Charte de développement commercial, 2016-2021.

[2] SDED, logiciel ProfilCité, juin 2019.

[3] Stantec, Direction des travaux publics, Ville de Drummondville, mai 2019.