RECHERCHE RAPIDE

L’ALÉNA, le sujet sur toutes les lèvres

 

L’acronyme ALÉNA signifie «Accord de libre-échange nord-américain», qui est en vigueur depuis 1994. Cet accord vise à faire tomber les barrières économiques entre le Canada, les États-Unis et le Mexique. Les dernières discussions ayant eu lieu récemment entre les dirigeants et représentants de ces pays, il est important de s’attarder un instant sur le sujet.

 

Un enjeu qui touche particulièrement le commerce

Parmi les 5 enjeux identifiés se trouve la taxation sur les achats en ligne. Actuellement, un consommateur canadien qui achète un produit en ligne d’une valeur de 20$ ou moins à l’extérieur de son pays ne paie pas de frais de douane ou de taxes. Pour un consommateur américain, cette limite bondit à 800$. Les États-Unis aimeraient que leur modèle s’applique aussi au Canada et au Mexique.

Du côté des détaillants canadiens, des pressions sont exercées afin que le gouvernement n’accède pas à cette demande et les protège ainsi en évitant d’avantager les géants du Web.

MISE À JOUR : Après que ces lignes soient rédigées, l’administration Trump a manifesté son intérêt à permettre aux États intéressés d’imposer des taxes sur les achats effectués en ligne.