RECHERCHE RAPIDE

La place de l’environnement en affaires

Depuis déjà quelques décennies, nous sommes soumis en tant que consommateurs à des campagnes de sensibilisation quant à la condition précaire de notre planète. Nous sommes maintenant, pour la grande majorité, conscientisés en ce qui concerne cette nouvelle réalité. Du moins, chacun à son propre niveau…

Aujourd’hui, les entreprises démontrent un certain souci par rapport à l’environnement et certaines saisissent même de nouvelles opportunités.

Le modèle de l’économie circulaire au service du textile

L’industrie du textile fait partie de ces entreprises. En effet, il est possible de croire que les vêtements invendus dans les friperies n’aboutiront plus dans les poubelles très prochainement. Ceux-ci pourraient bientôt profiter d’un 2e usage. Merci aux organisations qui se sont mobilisées et qui travaillent depuis environ 1 an à éliminer cette problématique.

Simons et le bilan de carbone nul en 2018

Le 15 mars dernier, La Maison Simons a déménagé et doublé la superficie de son magasin aux Galeries de la Capitale à Québec. Pour souligner le fait que l’entreprise a vu le jour dans la Vieille Capitale, M. Peter Simons souhaitait en faire le premier magasin de la chaîne avec un bilan de carbone nul.

C’est donc au moyen de panneaux solaires et d’un système de géothermie que l’établissement produira l’énergie qu’il lui est nécessaire. Cette succursale devient le premier magasin de détail dont la consommation en énergie nette sera de zéro. M. Simons espère que «les Canadiens choisiront d’appuyer les entreprises comme [la sienne] qui prennent les devants face à ces enjeux importants».

Il est à noter que des artisans ont été impliqués dans le projet en ce qui concerne la fabrication de mobilier sur mesure. Une oeuvre massive de l’artiste Giorgia Volpe y est également exposée. Une autre preuve de l’importance de l’expérience d’achat en magasin.

La première allée d’épicerie entièrement sans plastique

C’est aux Pays-Bas qu’un supermarché a inauguré la première allée d’épicerie exempte de toute forme de plastique. Cette initiative a été mise en place en raison du fait que les supermarchés seraient responsables d’une importante part du plastique produit qui menace maintenant la planète.