RECHERCHE RAPIDE

Présentation publique des travaux des étudiants en urbanisme de l’Université de Montréal : La consolidation et l’intensification des quartiers centraux

cohorte_2016_udmLa cohorte 2016 des étudiants de l’École d’urbanisme et d’architecture de paysage de l’Université de Montréal accompagnée de M. Alexandre Cusson, maire de Drummondville, M. Gérard Beaudet, Professeur titulaire de l’École d’urbanisme et d’architecture de paysage de l’Université de Montréal et l’équipe d’enseignants de l’atelier, composée de François Beaulieu de Commerce Drummond, Martin Gagnon de l’Université de Montréal, Evelyne Lemaire du Service de l’urbanisme de la Ville de Drummondville et Isabelle Laterreur de la firme la Boîte d’urbanisme.   L’École d’urbanisme et d’architecture de paysage de l’Université de Montréal, en collaboration avec la Ville de Drummondville et Commerce Drummond, est heureuse d’inviter toute la population à la présentation finale des travaux de ses étudiants, qui se déroulera le 19 mai, à 14 h, à la salle communautaire de l’église St.George (276, rue Heriot – derrière l’église). Une entente unique en son genre au Québec permet depuis cinq ans à des étudiants de l’École d’urbanisme et d’architecture de paysage de l’Université de Montréal, de s’installer à Drummondville pendant trois semaines afin d’étudier différentes thématiques identifiées, en collaboration avec la Ville et Commerce Drummond. L’objectif de l’édition 2016 était d’identifier et d’étudier les opportunités de consolidation des lieux et des espaces au centre-ville et dans les quartiers centraux. Les étudiants ont arpenté les rues des anciennes paroisses Saint-Pierre, Saint-Pie X, Sainte-Thérèse et Saint-Simon. De même, ils ont analysé le quartier Saint-Joseph, le centre-ville et le secteur Saint-Charles. Avec une approche axée sur la compréhension du territoire et de sa forme urbaine, ce travail a permis de mettre à jour différents types d’espaces qui présentent des défis et des qualités variés en termes de potentiels de consolidation et d’intensification. Par exemple, il s’agit d’espaces non construits tels que des stationnements ou des terrains vacants et espaces construits comme des bâtiments industriels ou commerciaux à la recherche d’une nouvelle vocation. Ces espaces sont plus nombreux qu’il n’y paraît à première vue et leur possible réaménagement pourrait jouer un rôle important dans le devenir de la ville. L’équipe d’enseignants de l’atelier, composée de François Beaulieu de Commerce Drummond, Martin Gagnon de l’Université de Montréal, Evelyne Lemaire du Service de l’urbanisme de la Ville et Isabelle Laterreur de la firme la Boîte d’urbanisme, invite la population à venir en grand nombre rencontrer les 19 étudiants de la cohorte 2016. Ce sera l’occasion de voir Drummondville à travers le regard de jeunes urbanistes à l’affût des nouvelles tendances. Source : Andrée-Anne Béliveau Chargée de projets Commerce Drummond 819 472-6705, poste 8225